Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Un site créé dans le but de partager nos clichés et nos excursions, que ce soit durant nos randonnées ou nos treks !

19 Oct

Photo-reportage sur les Gorges de la Colombières et le plateau du Caroux

Publié par Grex66  - Catégories :  #Randonnées, #Hérault, #Haut-Languedoc

  • Départ : parking de l'école, Village de Colombières-sur-Orb
  • Distance : 18km
  • Dénivelé : 1006 en positif, 1002 en négatif
  • Difficulté : Difficile
  • Durée : 5h (sans le détour sur le plateau du Caroux) 5h30-45 avec le détour sur le plateau qui vaut le coup rien que pour la vue (attention : ascencion plutôt difficile d'accès par moment)
  • Localisation : Haut-Languedoc, Massif Central
  • Points d'intérêts : Le Gite de La Fage, Troglodyte de bergers, chasseurs ou cueilleurs, la cabane isolée d'une femme vivant en pleine nature.
  • Faune : possibilités d'observer des mouflons
  • Flore : Châtaigniers en grand nombre, callunes, genêts à balais
  • Histoire : Présence de troglodytes servant à abriter les bergers, les cueilleurs de châtaignes et les chasseurs ; présence de peintures datant de 3000 ans avant J.C, voie romaine longeant le circuit balisé de la randonnée, refuge de La Fage situé au milieu du parcours situé aux abords du ruisseau d'Arles
  • Légende : En ce temps là, la terre était peuplée de géants. Souvent cruels, ils meurtrissaient la terre, dévastaient la nature et offensaient les dieux du Ciel et de la Terre par les terribles batailles auxquelles ils se livraient sans cesse.
    Impuissants à leur faire entendre raison, Terre et Ciel ne virent d'autre solution que de les suprimer totalement. Jupiter jeta sa foudre sur leurs combats, tandis que la terre tissait ses pièges pour les anéantir.
    Ces efforts conjugués eurent raison de la race des géants. Pourtant, deux subsistèrent, Cébenna et Réa. Peut-être parce qu'ils étaient bien différents des autres géants. Doux et paisibles, ils se promenaient main dans la main, admirant les charmes de la nature, le flamboiement d'un lever de soleil ou les écharpes roses de son coucher, goûtant la beauté et le parfum des fleurs, le chant des oiseaux.
    Un de leurs endroits préférés était un plateau et un roc appelé Caroux, d'où leur regards pouvaient glisser par dessus monts et vallées jusqu'à la mer et ses horizons infinis.
    Mais le dieu de l'Olympe, impatient de confier la terre à une nouvelle race, ne voulait point leur accorder grâce. "Qu'ils meurent!" hurlait-il. La terre ne pouvait se résoudre à supprimer ces deux êtres inoffensifs et paisibles. Mais elle dut tout de même, céder à Jupiter.
    Un soir de printemps d'une grande douceur, où toutes les fleurs exhalaient leur haleine suave, Cébenna s'étendit sur le roc tandis que Réa remontait le lit du ruisseau d'Héric. Elle rêvassait, suivant d'un oeil distrait la course lente de petits nuages roses accrochés au ciel, lorsqu'elle senti sous elle le roc s'amollir. Effrayée, elle tente d'échapper l'étreinte mortelle, mais en vain. Alors, dans un suprême effort, elle renversa la tête en arrière et poussa un dernier cri d'agonie. Ses larmes de désespoir se mêlèrent aux eaux de Rieutord.
    Réa, au cri poussé par Cébenna, voulut s'élancer vers elle. Hélas, sous l'effort, ses pieds s'enfoncèrent, comme aspirés par le lit du torrent. Il tomba à genoux, tandis que ses mains s'appuyaient sur la paroi rocheuse où elles demeurèrent fixées. Dans un effort désespéré, il essaya de fuir sans pouvoir y parvenir. Il s'enfonça jusqu'aux épaules puis, la terre devenue glu, recouvrit sa tête, étouffant son dernier râle.
    Avalé par la montagne, il est toujours là... En ballade aux gorges d'Héric, on peut voir sa gigantesque tête qui obstrue le lit du ruisseau. Cébenna, elle, est allongée pour léternité au sommet du mont Caroux. Le corps de l'infortunée fille des Titans, tel le gisant de pierre d'un tombeau, y dessine à jamais ses formes. On peut la voir de très loin la fameuse "Femme allongée". Et le soir au crépuscule, peut-être verrez-vous une larme couler sur sa joue de pierre et rouler jusqu'à l'Héric qui, enfin compatissant, la mêlera à celles versées par Réa dans ses derniers instants....
Les Gorges de la Colombières vus du village de Colombières-sur-Orb et du plateau du Caroux
Les Gorges de la Colombières vus du village de Colombières-sur-Orb et du plateau du Caroux
Les Gorges de la Colombières vus du village de Colombières-sur-Orb et du plateau du Caroux
Les Gorges de la Colombières vus du village de Colombières-sur-Orb et du plateau du Caroux
Les Gorges de la Colombières vus du village de Colombières-sur-Orb et du plateau du Caroux
Les Gorges de la Colombières vus du village de Colombières-sur-Orb et du plateau du Caroux
Les Gorges de la Colombières vus du village de Colombières-sur-Orb et du plateau du Caroux
Les Gorges de la Colombières vus du village de Colombières-sur-Orb et du plateau du Caroux
Les Gorges de la Colombières vus du village de Colombières-sur-Orb et du plateau du Caroux
Les Gorges de la Colombières vus du village de Colombières-sur-Orb et du plateau du Caroux
Les Gorges de la Colombières vus du village de Colombières-sur-Orb et du plateau du Caroux
Les Gorges de la Colombières vus du village de Colombières-sur-Orb et du plateau du Caroux
Les Gorges de la Colombières vus du village de Colombières-sur-Orb et du plateau du Caroux
Les Gorges de la Colombières vus du village de Colombières-sur-Orb et du plateau du Caroux
Les Gorges de la Colombières vus du village de Colombières-sur-Orb et du plateau du Caroux
Les Gorges de la Colombières vus du village de Colombières-sur-Orb et du plateau du Caroux
Les Gorges de la Colombières vus du village de Colombières-sur-Orb et du plateau du Caroux
Les Gorges de la Colombières vus du village de Colombières-sur-Orb et du plateau du Caroux
Les Gorges de la Colombières vus du village de Colombières-sur-Orb et du plateau du Caroux
Les Gorges de la Colombières vus du village de Colombières-sur-Orb et du plateau du Caroux
Les Gorges de la Colombières vus du village de Colombières-sur-Orb et du plateau du Caroux
Les Gorges de la Colombières vus du village de Colombières-sur-Orb et du plateau du Caroux
Les Gorges de la Colombières vus du village de Colombières-sur-Orb et du plateau du Caroux
Les Gorges de la Colombières vus du village de Colombières-sur-Orb et du plateau du Caroux
Les Gorges de la Colombières vus du village de Colombières-sur-Orb et du plateau du Caroux
Les Gorges de la Colombières vus du village de Colombières-sur-Orb et du plateau du Caroux
Les Gorges de la Colombières vus du village de Colombières-sur-Orb et du plateau du Caroux
Les Gorges de la Colombières vus du village de Colombières-sur-Orb et du plateau du Caroux
Les Gorges de la Colombières vus du village de Colombières-sur-Orb et du plateau du Caroux
Les Gorges de la Colombières vus du village de Colombières-sur-Orb et du plateau du Caroux

Les Gorges de la Colombières vus du village de Colombières-sur-Orb et du plateau du Caroux

Commenter cet article

Onvqf 20/10/2015 19:38

Bonsoir,
Une bien belle série, çà à l'air vraiment très beau comme région,
1.000 + çà commence à réveiller les mollets,
Je ne savais pas qu'il y avait des mouflons dans cette partie de la France,
Une belle soirée à vous,
David,

Grex66 20/10/2015 21:19

oui effectivement, à plus de 1000 ça demande un peu plus d'effort ;) mais ça vaut vraiment le coup, j'ai eu la chance de voir un petit troupeau de mouflons mais ils ont fui avant que je puisse les prendre en photos. Quand on prend la peine de se déplacer un peu dans le fin fond de l'Hérault, le département devient intéressant :D

À propos

Un site créé dans le but de partager nos clichés et nos excursions, que ce soit durant nos randonnées ou nos treks !